Statuts

 

Statuts de la Régionale Chimacienne de Namur
Anno 1986

Tables des matières :
Titre I – des généralités 2
Titre II – de la hiérarchie 4
Chapitre I – Généralité 4
Chapitre II – La présidence 4
Chapitre III – Responsabilité du comité 5
Titre III – de l’entrée à la Régionale Chimacienne de Namur 10
Chapitre I – Les Bleusailles et le Baptême 10
Chapitre II – Intronisation 10
Chapitre III – Interview et dépucelage 11
Titre IV – des Insignes 13
Titre V – du Boire 14
Titre VI – des Réunions 15
Titre VII – des Elections 15
Titre VII – du Conseil Inter-Régionales 16
Titre VIII – de la Confrérie des Dignitaires de l’Ordre de Saint-Aubain 16
Titre IX – de l’Ordre de l’Escaverge 16
Titre X – de l’Ordre du Glaive et du Loup 17
Titre XI – de l’Ordre du Glaive 18

Titre I – des généralités
Article 1 : La Régionale Chimacienne de Namur fut créée en février 1986
Article 1bis : La Régionale Chimacienne de Namur est la plus Rouge et la plus Trappiste de toutes les régionales.
Article 2 : les dignes fondateurs sont : Stéphane Beucken (1er Président), Philippe Vingre, Patrice Wuine (2ème président), François Decolnet, Thierry Terwagne et Baudouin Lecohier, Didier Lecohier, Alain Onderbeke, Alain Renault et André Deharbes.
Article 3 : la Régionale Chimacienne de Namur est une association d’étudiant d’université et d’école supérieur originaire des Rièzes, des fagnes, des Sarts et de la Tiérache. Elle vit dans un esprit de camaraderie et de respect des traditions estudiantines. La Chimacienne rassemble les étudiants des communes de Chimay, Momignies, Couvin, Sivry-Rance, Beaumont, Philipeville & Cerfontaine.
Article 4 : la Régionale Chimacienne de Namur est mixte
Article 5 : Tout membre de la Régionale Chimacienne de Namur se doit de respecter ces statuts.
Article 6 : Toutes modifications des statuts ne peut se faire que sous la forme de décrets édités par le président en fonctions en accord avec son comité et les Grand maîtres.
Article 7 : Tout membre du comité et tout grand maitre a le droit de proposer un décret.
Article 8 : Pour qu’un décret soit voté, il doit recueillir les 2/3 des votes exprimés par le comité et les grands maîtres.
Article 9 : Tout cas non prévu par les statuts sera tranché par le comité en fonction.
Article 10 : Le chant officiel de la Régionale Chimacienne de Namur est « Au loup » écrit par Arthur Masson au lendemain de la seconde Guerre Mondial. Il est chanté en entier durant les activités Chimacienne et est lancé par le plus haut représentant de la Régionale Chimacienne de Namur.
Article 10 bis : Le chant de la Momignienne écrit par Serge Van Nieuwenhuyse est le second chant de la Régionale Chimacienne de Namur. Il est lancé par le Président en fonction après le chant le « Au Loup » mais uniquement aux activités de la Chimacienne de Namur.
Article 11 : Les présidents de la Régionale Chimacienne de Namur sont :
Stéphane Beucken (86-87) Patrice Wuine (87-88)
Fabrice Claessens (88-89)
Fabrice Geurinckx (89-90)
Joachim Garcia (90-91)
Patrick Wautelet (91-92)
Sébastien Schaek (92-93)
Laurent Brousmiche (93-94) Jean -Marie Kuborn (94-95) Philippe Mahiat (95-96)
Cédric Finet (96-97)
Gilles Vanden Bruel (97-98)
Grégory Dony (98-99)
Mike Verelst (99-00)
Vincent Biquet (00-01)
Vincent Biquet (01-02)
Edwige Kervyn (02-03)
Maxime Naveau (03-04)
Damien Henrard (04-05)
Romain Scohy (05-06)
Guillaume Hardy (06-07) Maxime Colinet (07-08)
Simon Hardy (08-09)
Valentin Falise (09-10)
Cédric Leduc (10-11)
Benjamin Dalpiaz (11-12)
Thibaut Soutmans (12-13)                                                                                                                                                 Guillaume Lapôtre (13-14)

Première version des statuts écrite en Octobre 1989.
La refonte des statuts a été votée le 9 Avril 2013 par Thibaut Soutmans, Benjamin Dalpiaz et Cédric Leduc. La date de modification des statuts ainsi que le numéro des articles modifiés seront mentionnés ici.

Titre II – de la hiérarchie

Chapitre I – Généralité
Article 1 : A la tête de la Régionale Chimacienne de Namur il y a un comité.
Article 2 : Celui ci est composé d’un président aidé dans sa fonction par au minimum : un vice président, une vice-présidente, un(e) trésorier(e) et un(e) secrétaire, un maître des bleus, un(e) délégué(e) relation extérieur. Certains postes non obligatoires peuvent être rajoutés : un bouffon, un(e) délégué(e) Média, Web ou Photo, un deuxième maître des bleus. Seul le poste de maître des bleus peut être doublé.
Article 3 : Tous les comitards sont baptisés et calottés.
Article 3 bis : Si un membre n’est pas calotté, le prétendant à la présidence peut mettre le membre dans le comité mais avec accord du président sortant.
Article 4 : Le Grand maître en fonction fait parti du comité à titre honorifique. Il a le devoir de veiller au bon fonctionnement de la régionale et si besoin s’en fait sentir, de conseiller le président.
Article 4 bis: Les anciens Grands maîtres toujours étudiants à Namur ne font plus partie du comité. Néanmoins leurs avis peuvent être demandés si besoin s’en fait sentir
Article 5 : Le comité a plein pouvoir sur la régionale Chimacienne de Namur. Il gère les finances, organise les activités, il convoque les membres pour les réunions et vote les décrets.

Chapitre II – La Présidence
Article 1 : Le Président de la Régionale Chimacienne de Namur doit être un étudiant calotté, inscrit dans une université ou une école supérieure de Namur, présent sur le site, ayant réussi au moins une année d’études supérieures et ayant fait un an dans le comité de la Régionale Chimacienne de Namur.
Article 2 : Toute dérogation à l’article précédent sera voté par le président et le Grand-Maître en fonction ainsi que par les Grands maîtres toujours présents sur le site et après interview du prétendant ne répondant pas aux critères.
Article 3 : Le président :
– convoque le comité,
– dirige les réunions dans le respect des traditions et du Tempus, – désigne le censeur et le Cantor Primus,
– donne le verbe,
– lance le chant de la régionale,
– lance le chant des wallons en l’absence d’un membre du CIR,
– baptise,
– dépucelle les calottes garçons,
– nomme son comité,
Article 4 : Le mandant de présidence n’est valable que pour un an. Dans le cas où aucun autre membre ne se présente à la présidence, ce mandant peut alors être renouvelé mais à la majorité simple des membres de la Chimacienne de Namur (ou vleckés) présents.
Article 5 : Le président doit tout faire pour que la régionale Chimacienne de Namur reste active durant son mandat et ce dans le plus pur esprit chimacien et dans le plus grand respect des traditions séculaires estudiantines dont il est d’ailleurs profondément imprégné.
Article 6 : Le président de la Régionale Chimacienne de Namur ne pourra assumer la présidence d’un ordre estudiantin ou d’un cercle estudiantin

Chapitre III – Responsabilité du comité                                                                                                                                 A) Le Vice-président                                                                                                                                                         Article 1 : le vice-président assiste du mieux qu’il peut le président dans sa tâche.                                         Article 2 : Si le président est absent, le vice-président prend tous les pouvoirs jusqu’au retour du président.

B) La Vice-présidente
Article 1 : la vice-présidente a la charge de baptiser les bleuettes et de présider les dépucelages fille.
Article 2 : les seules séances qu’elle a le droit de présider sont les dépucelages filles.
Pendant ses séances elle dirige la corona selon les traditions séculaires mais elle n’a pas le droit de lancer le chant de la régionale, ce droit étant réservé au président.

C) Le/la Trésorier(e)
Article 1 : Le trésorier est responsable des finances devant le président et la régionales Chimacienne de Namur. Il doit s’occuper des comptes de la régionales Chimacienne de Namur ainsi que la tenue des dettes et des créances.
Article 2 : Il devra établir un rapport de la situation financière à chaque réunion de comité, et à, chaque réquisition du président. Et établir les comptes en fin d’année au plus tard le jour de la passation.
Article 3 : Il doit tenir compte de manière journalière et être capable à chaque
moment de justifier ses comptes.

D) Le/la Secrétaire
Article 1 : Fait des comptes rendus des réunions, tient les archives à jour, envoi le courrier et fait les affiches pour prévenir de la date des réunions.
Article 2 : Il tiendra les adresses des bleus et des anciens et veillera à garder le
contact avec ceux-ci.
Article 3 : Il est tenu de rendre compte par écrit de chaque fait et geste de la
Chimacienne de Namur et de ses membres, et ce, dans le but de rendre un compte clair et détaillé de l’année.
Article 4 : Il devra en outre tenir un double de chaque correspondance pour les
archives de la Régionale. Celles-ci devront être transmise au Secrétaire de l’année suivante, et ce, dans le but de conserver la mémoire de la Régionale et d’en informer son successeur.

E) Le Maître des bleus
Article 1 : est responsable devant le comité des faits et gestes des Bleus.
Article 2 : s’efforcera de former et de s’assurer de la bonne conduite de ses Bleus; il devra ainsi leur apprendre à être un bleu exemplaire, à réussir le mieux possible son baptême,
et, le cas échéant, à pouvoir représenter sa Régionale.
Article 3 : s’efforcera de réunir le plus souvent possible ses bleus, de les suivre et, le cas échéant d’informer le comité en cas de problèmes conséquents
Article 4 : est chargé d’organiser les bleusailles. Celles-ci seront au nombre de 8 avant le baptême et comprennent au minimum un parrainage, un roi des bleus, une bleusaille commune avec une ou deux autres régionales de Namur, une bleusaille commune avec la Chimacienne de Louvain-la-Neuve et le pré-baptème organisé avec la régionale Lux de Namur.

F) Le/la délégué(e) relation extérieur
Article 1 : réserve les cercles et locaux pour les activités de la Chimacienne de Namur.
Article 2 : s’occupe d’entretenir les bonnes relations avec les régionales de Namur et les autres Chimacienne du pays.

G) Le/la délégué(e) Média ou Web ou Photos
Article 1 : s’occupe de la gestion du site web et du forum. Article 2 : aide le/la secrétaire dans la création des affiches. Article 3 : s’occupe de prendre les photos des soirées de la Régionale Chimacienne Article 4 : s’occupe de faire la promotion des activités de la Chimacienne de Namur sur les différents forums (régionales de Namur et Chimacienne du pays) et sur les réseaux sociaux.

H) Le bouffon
Article 1 : représente le folklore et les traditions de la Chimacienne de Namur. Article 2 : est désigné comme Cantor Primus si le président ne désigne personne
d’autre durant les bibitives et coronas de la Chimacienne de Namur.
Article 3 : lance un jeu original et amusant durant les bibitives et coronae de la
Chimacienne de Namur.
Article 4 : réalise « le Petit Froissard », une revue reprenant les activités du mois, un résumé des activités passées (et surtout potins s’y rapportant), les photos scandales, les news foi-reuses de la région de Chimay (les chats écrasés), la mise en avant d’un Chimacien qui se serait distingué, la présentation d’un externe qui se serait distingué à la Chimacienne, un listing des det-tes et bien d’autres choses.

I) Le Grand-Maitre
Article 1 : Lorsqu’un président termine son mandat, il doit être élevé au poste de Grand Maitre par le Grand-Maitre en fonction et avec les premiers Grand-Maitre
Article 2 : Dans ce cas le Grand-Maitre en fonction est remplacé par le président sortant.
Article 3 : Afin que la Régionale Chimacienne de Namur soit toujours elle-même et ne croule pas dans une morbide, les 4 premiers Grands-Maitres ainsi que le 6eme, le sont à vie. Ils sont : Stéphane Beucken (86-87), Patrice Wuine (87-88), Fabrice Geurinckx (89-90), Joachim Garcia (90-91), Patrick Wautelet (91-92)
Article 4 : Les Grands-Maitres sont là pour veiller aux grains et instruire les membres afin que l’esprit Chimacien soit respecté. Leurs paroles éclaireront le Président qui devra tenir compte des propositions qui lui seront faites par les Grands-Maitres.

J) La Corona
Article 1 : Dans toute corona, le président prendra soin de nommer un (voir plusieurs) censeur et un cantor-Primus
Article 2 : Le censeur veille à ce que le protocole, les traditions, les temps de paroles et les guindailles soient respectés. Il punit les écarts à la règle par des « à-fonds », des impotences, ou d’autres punition de son choix pouvant aller jusqu’à l’exclusion de la corona avec l’accord du président.
Article 3 : Le cantor-Primus doit apprendre les chants estudiantins aux membres de la Régionales Chimacienne de Namur

Titre III : de l’entrée à la Régionale Chimacienne de Namur

Chapitre I – Bleusaille et Baptême

Article 1 : Tout étudiant d’origine chimacienne (communes mentionnées dans l’articule 3 du Chapitre 1) d’une école supérieure de Namur ou de l’Université de Namur peut entrer à la Régionale Chimacienne de Namur s’il réussit les épreuves du Baptême.
Article 2 : Pour ce faire, il doit passer les dures épreuves des bleusailles organisées par la régionale Chimacienne de Namur et le CIR. Il doit en outre passer le Baptême avec l’ensemble de la régionale Chimacienne de Namur. Il devient alors membre de la régionale Chimacienne de Namur et se remet à ses règles.
Article 3 : On entend par bleusaille la période entre l’inscription et le baptême du bleu.
Article 4 : Le bleu doit participer à 2/3 des activités de la Régionale Chimacienne de Namur pour être baptisable. Néanmoins en cas de force majeure (raisons personnelles, santé, etc) justifié, seul le ou les Tyronum Mayor et le Président sont souverains.
Article 5 : La Chimacienne de Namur respecte les titres « IX : Des Bleusailles » et « IX Des Baptêmes » présents dans les statuts du C.I.R. En cas de problème, s’y référer.

Chapitre II – Intronisation
Article 1 : Si par hasard, un étudiant de Namur, mais non originaire de la région veut rentrer à la régionale Chimacienne de Namur, il devra présenter ses motivations au comité qui en fonction de celles-ci lui permettra de présenter l’épreuve d’intronisation indispensable pour devenir membre à part entière de la régionale Chimacienne de Namur
Article 2 : Toute fois, si pour des raisons pratiques, l’intronisation ne peut se faire avant le baptême, elle devra se faire le plus vite possible.
Article 3 : Un étudiant pourvu d’un diplôme de baptême reconnu par la régionale Chimacienne de Namur peut se présenter au comité pour être intronisé dans notre régionale. Cependant avant de passer l’intronisation une période de transition sera nécessaire au terme de laquelle nous lui permettrons d’arborer nos couleurs.
Article 4 : Pour passer l’intronisation il faut : Avoir assisté à trois réunions au moins ; Montrer de l’intérêt pour la régionale Chimacienne de Namur et ses traditions ; Respecter la tradition estudiantine ; Faire preuve d’un esprit chimacien
Article 5 : L’intronisation consiste pour les garçons à faire 3 à-fonds chimay dans l’ordre Rouge, Blanc, Bleu. Pour les filles : à-fonds chimay Rouge et bleu
Article 6 : Le chapitre II est abrogés sachant que cette pratique n’existe plus depuis l’an 2000 mais présent dans les statuts à titre historique

Chapitre III – Interview et dépucelage
Article 1 : Seuls les baptisés Chimay FUNDP seront admis à se présenter à l’interview, une dérogation du président pourra être accordé aux personnes baptisés Chimay UCL étudiant dorénavant dans un institut supérieur de Namur.
Article 2 : L’interview est destiné à évaluer les motivations et les connaissances du baptisé et sert d’examen d’entrée au dépucelage.
Article 3 : Le baptisé se présentera dans une tenue de ville et sobre.
Article 4 : L’interview est dirigée par le président.
Article 5 : Chaque baptisé désirant présenter à l’interview doit se trouver un parrain ou une marraine qui acceptera de se porter garant de l’enseignement de la tradition et du folklore de la calotte namuroise.
Article 5 bis : Le parrain ou la marraine de calotte n’est pas spécialement le parrain ou la marraine de baptême.
Article 6 : Toutes les personnes calottés Chimay FNDP ainsi que les vleckés Chimay sont les bienvenues lors de l’interview. Le président pourra avec l’accord de son comité invité un externe mais celui-ci n’a pas le droit de vote lors de l’interview. Celui-ci sera tenu de respecter le calme et le bon déroulement de l’interview, sans quoi il pourra être exclu de celle-ci.
Article 6 bis : Dans le cas-où les externes invités aux interviews de calotte se trouvent être des vleckés chimaciens, le droit de vote aux interviews leur sont accordés.
Article 6 tris : Toutes les chimaciennes du pays est également invités à participer aux interviews de calotte de la Chimacienne FUNDP. Ils ont le droit de vote.
Article 7 : Les impétrants participants à l’interview de calotte se doivent de connaitre le syllabus de calotte en vigueur. Ils doivent également savoir lire une calotte, ce qui est de tradition orale. Leurs motivations seront également expliquées et celles-ci doivent être aussi personnelles et originales que possible.
Article 8 : Le vote se fait à la majorité absolue (50%+1) . En cas de litige les absentions sont priés de faire un choix (OUI OU NON !), en dernier recours, seul le président est apte à trancher.
Article 9 : La Chimacienne de Namur respect le titre XI : des Interviews des statuts du C.I.R. En cas de litige s’y référer.
Article 10 : Seuls les impétrants ayant réussi l’interview de calotte peuvent se présenter à la corona de dépucelage. Article 11 : Ils seront tenus de payer un fût, à un prix préalablement établi par le président et le comité.
Article 12 : Ils seront tenus de se fournir une calotte neuve, et d’y mettre les insignes minimum, à savoir les étoiles et bandes facultaires, FNDP CHIMAY et génération de calotte.
Article 13 : Afin de réussir leur corona de passage, les impétrants devront connaître les chants sacrés ainsi que les chants des autres régionales présentes sur le campus namurois, les formules latines,… Voir les détails dans le syllabus de calotte en vigueur.
Article 14 : Les impétrants seront tenus à toute une série de règles qui seront rappelées par la (les) putte(s) et/ou maquerelle(s). Ils devront le nombre de bières infligées, et dans le cas d’une impotence, celles-ci seront remplacées par des verres d’eau.
Article 14 bis : Dans le cas où un impétrant remplit les conditions pour passer une calotte dite « Banane Radieuse », celui-ci sera tenu de mettre du pisang dans chacune de ces bières, et d’offrir des cacahuètes à l’assemblée lors du tempus.
Article 15 : à la fin de la corona, une contre-interview à lieu. Au cours de celle-ci les motivations de l’impétrant, normalement saoul, sont réévaluées. À la fin de cette contre-interview un vote est effectué afin de juger si oui ou non la calotte FNDP CHIMAY sera octroyée à l’impétrant. Ce sera le cas dans le cas d’une majorité simple (50% +1) des votes positifs pour l’octroi. En cas de litige, les abstentions devront impérativement voter OUI ou NON pour l’octroi de la calotte. En cas d’égalité, le président tranchera.

Titre IV : des insignes
Article 1 : La couleur de la Régionale Chimacienne de Namur est le Rouge
Article 2 : Les symboles de la Régionale Chimacienne de Namur sont le Loup et le Glaive. – Le loup : Car le dernier loup de Belgique a été tué dans la Région de Chimay
– Le Glaive : Une légende raconte que Jules César attaqué par les Nerviens aurait perdu son glaive dans la mêlée ; c’est alors un Nerviens de la région qui l’aurait ramassé et ramené fièrement à Chimay. Ce serait pour cela que c’est l’épée de Jules César qui figure-rait sur les armoiries de la ville (et de notre régionale !).
Article 2 : Tout membre du comité de la Régionale Chimacienne de Namur est en droit et a l’obligation de porter un band rouge avec mention du poste occupé.
Article 3 : Le Président de Régionale Chimacienne de Namur porte une cape noire avec un liseré rouge sur le bord lors de toutes activités guindaillesques et estudiantines.
Article 4 : Le Maitre des Bleus de la Chimacienne de Namur est dans l’obligation de porter le drapeau de la brasserie Chimay sur le dos durant toute la période de bleusaille.
Article 5 : Le blason officiel de la Régionale Chimacienne de Namur est celui de la Ville de Chimay.
Article 6 : le Drapeau de la Régionale Chimacienne de Namur représente le Blason de la ville de Chimay avec les inscriptions « Chimacienne de Namur ». Celui-ci a été confectionné par Philippe Mahiat en l’an de grâce 1995 et avec la bénédiction du Bourgmestre de la ville de Chimay afin de célébrer le 10eme Anniversaire de la Régionale Chimacienne de Namur.

Titre V – du boire
Article 1 : la bière officielle de la Régionale Chimacienne de Namur est la Chimay Bleu.
Article 1 bis : Elle sera servie à toutes les activités de la Régionale excepté lors des bibitives ou des Coronas.
Article 1 ter : Seule la Chimay blanche au fût pourra être servie durant la fameuse « Bibitive Chimay Blanche » organisée durant chaque « Semaine Chimay ».
Article 2 : Une Chimay bleu sera bu par le Néo qui reçoit son diplôme de baptême ainsi que par le Néo Calotté.
Article 2 bis : Toute finale de Roi des bleus et de Reines des bleuettes débutera par l’affond d’une 25cl de Chimay bleu.
Article 3 : L’alcool officiel de la Régionale Chimacienne de Namur est le Foutre de Nonne.
La recette est transmise de président en président et ne pourra pas être communiqué à un externe. Le Foutre de Nonne est servi lors de l’Ouverture et de la Fermeture des régionales ainsi que lors du Casino Chopes et des divers soirées spéciales « Foutre de Nonne ».

Titre VI : des réunions
Article 1 : Les dates et lieux des réunions sont fixés par le comité
Article 2 : L’année académique de Namur détermine l’ouverture de la régionale Chimacienne de Namur
Article 3 : l’assistance aux activités de la Régionale est obligatoire pour tous les membres et bleus
Article 4 : le président organise les réunions de comité Article 4bis : La secrétaire tiendra les autres membres du comité au courant des dates de réunions
Article 5 : Les réunions doivent se faire dans la mesure du possible tout les 15 jours et rassemblent tous les membres du comité de la régionale Chimacienne de Namur
Article 6 : le président a le droit d’interdire à quiconque l’entrée d’une activité
Article 7 : Si une réunion tarde à venir et que les membres du comité la réclament, le Grand Maitre peut en organiser une.
Article 8 : Le Grand-Maitre a également le droit de convoquer le comité si besoin s’en fait sentir. Il présidera la réunion.

Titre VII : des élections
Article 1 : Le président/la présidente Chimay est élu à la majorité absolue (>50%) des suffrages exprimés, éventuellement sur deux tours si aucun des candidats n’atteint la majorité absolue au premier tour, restent pour le second tour, les deux candidats qui ont le plus de voix. Si aucun des deux candidats n’atteint la majorité absolue, un tour de vote est refait mais dans ce cas les Grands-Maitres présents, disposent de 2 voix chacun.
Article 2 : Chaque personne faisant partie de la Régionale Chimacienne de Namur a droit à un vote. Les vleckés sont invités à voter aussi.
Article 3 : Les élections se déroulent au cours de la bibitive de passation de pouvoir sous le contrôle sage du comité Chimay sortant.
Article 4 : Toute candidature doit être remise au président sortant au moins deux semaines avant la passation de pouvoir.

Titre VIII : du Conseil Inter-Régionales
Article 1 : en tant que membre du Conseil Inter-Régionales (C.I.R.) depuis 1988, la Chimacienne de Namur est respectueuse des statuts du C.I.R. ainsi que des principes de la calotte prônés par celui-ci. C’est pourquoi la Régionale réitère dans cet article son atta-chement à l’Eglise, à la Province, à son Gouverneur, au Roi et à la Belgique unie. Tout égard vis-à-vis d’une de ces institutions se verra durement sanctionné (confer. «des Infrac-tions et des Sanctions»)
Article 2 : en tant que membre du CIR, la Chimacienne de Namur devra également se montrer à la hauteur de la Tradition Calotte de Namur dans toutes ses délégations, comme elle a toujours su le faire, et ce, sans jamais oublier d’abord la tradition Chimacien-ne.

Titre IX : de la Confrérie des Dignitaires de l’Ordre de Saint-Aubain
Article 1 : en tant que garante de la Calotte Namuroise, la Confrérie des Dignitaires de l’Ordre de Saint-Aubain (CDOSA) se verra soutenue en toute circonstance par la Régionale hormis les problèmes pécuniaires et familiaux.
Article 2 : les membres de la Régionale qui seront membres de la CDOSA veilleront tout particulièrement à respecter et véhiculer la tradition, le folklore et l’âme de la Calotte Namuroise.
Titre X : de l’Ordre de l’Escaverge
Article 1 : en tant que garant du folklore Chimacien, l’Ordre de l’Escaverge se verra soutenu en toute circonstance par la Régionale.
Article 2 : les membres de la Régionale qui seront membres de l’Ordre de l’Escaverge veilleront à respecter et véhiculer la tradition, le folklore et l’âme de Chimay !
Article 3 : L’Ordre de l’Escaverge n’interviendra pas dans les conflits internes à la Chimacienne de Namur.
Article 3 bis : L’Ordre de l’Escaverge interviendra en cas de conflit inter-Chimacienne, dans le cas où un litige viendrait à semer le trouble entre les différentes Chimacienne du Pays.
Article 3 ter : L’Ordre de l’Escaverge interviendra en cas de non respect des tradi-tions et du folklore de notre belle région de Chimay. Cela ne devrait jamais arriver ! Que dieu nous garde !

Titre XI : de l’Ordre du Glaive et du Loup
Article 1 : L’Ordre du Glaive et du Loup a été créé en 1989 et a pour but de récompenser tout baptisé et calotté de la Chimacienne de Namur qui, de par ses actes, s’est nettement distingué des autres dans la perpétuation ou la promotion du folklore de la Chimacienne de Namur.
Article 2 : Le Grand Maitre de la Régionale Chimacienne de Namur est de plein droit Grand-Maitre de l’Ordre du Glaive et du Loup. Il porte la médaille suivante en collier.
Article 3 :
– Le titre de Confrère de l’Ordre du Glaive et du Loup est attribué aux membres de la Régionale Chimacienne de Namur
– le titre d’Officier de l’Ordre du Glaive et du Loup est attribué au personne ayant fait parti d’un comité de la Régionale Chimacienne de Namur
– le titre de Grand Commandeur de l’Ordre du Glaive et du Loup est attribué au personne ayant été président de la Régionale Chimacienne de Namur.
Article 4 : La représentation physique de l’Ordre du Glaive et du loup est médaille le blason de la ville de Chimay sur une croix de Saint-André surmonté d’une couronne suspendu à un tissu rouge. Sur ce tissu rouge sera placé un Glaive pour les Confrères et les Officier et celui-ci sera surmonté d’une étoile pour les Grand Commandeur.
Tous Chimaciens calottés portant de base un glaive sur une bande de velours rouge placé après les lettres de la Régionale, le glaive sera surmonté d’un pin’s représentant un loup de face. La représentation du vleck de l’Ordre du Glaive et du Loup est uniquement celle repris dans les présents statuts :
Confrère et Officier Grand Commandeur

Titre XII : de l’Ordre du Glaive
Article 1 : L’Ordre du Glaive a été créé par Vincent Biquet, 15eme et 16eme Président, en l’an 2000. C’est le vleck externe de la Régionale Chimacienne de Namur.
Article 2 : Il a pour but de récompenser tout baptisé et couvre-chefé externe à la Régionale Chimacienne de Namur qui, de par ses actes, s’est nettement distingué des autres dans la perpétuation ou la promotion du folklore ainsi que de l’aide apporté à la Régionale Chimacienne de Namur.
Article 3 : Le Président de la Régionale Chimacienne de Namur est de plein droit Grand-Maitre de l’Ordre du Glaive.
Article 4 : En accord avec son comité (50%+1), le Président de la Régionale Chimacienne de Namur peut attribuer l’Ordre du Glaive. Le droit de véto du président est interdit pour les vlecks mais le Président peut demander le soutien des Grands-Maitres.
Article 5 : Le titre de Confrère de l’Ordre du Glaive est attribué aux membres externes de la régionale.
Article 6 : Le nombre de vleck externe n’est pas limité en quantité par année mais il faut préciser que c’est une récompense et pas un cadeau. Article 7 : La représentation physique de l’Ordre du Glaive est une médaille le blason de la ville de Chimay sur une croix de Saint-André surmonté d’une couronne suspendu à un tissu noir. La représentation de calotte est un glaive sur une bande rouge velours de 1 cm et se place sur le coté droit de la calotte.
La représentation du vleck de l’Ordre du Glaive est uniquement celle repris dans les présents statuts :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *